ūüáęūüá∑ Camping des speakers : 1√®re √©dition inoubliable !

La premi√®re √©dition du Camping des Speakers s'est d√©roul√©e le 9 et 10 juin 2022, dans un camping de Baden dans le Golfe du Morbihan. La g√©n√®se du concept remonte jusqu'√† l'√©dition 2021 de Riviera Dev qui a r√©agi au contexte Covid d'une fa√ßon tr√®s originale : trois tracks dont deux sur l'eau (√† bord de can√∂√©s et p√©dalos) et la derni√®re sur une plateforme flottante ! ūüí¶

Petite ellipse temporelle jusqu'au JUG Summer Camp 2021 o√Ļ Horacio Gonzalez et Pierre Tibulle prolongent leur s√©jour dans un camping du coin. Dans la piscine, ils se font alors les r√©flexions suivantes : s'il y a des soir√©es karaok√© dans le camping, c'est qu'il doit y avoir un √©cran ! S'il y a un √©cran, alors on peut projeter des slides ! Si on peut projeter des slides, alors on peut donner un talk !

Se dessine alors l'id√©e un peu folle d'une conf√©rence dans un camping, id√©e qu'ils vont r√©ussir √† concr√©tiser en grand partie gr√Ęce √† St√©phanie Moallic et Aur√©lie Vache qui les rejoignent √† l'organisation ! Se joignent aussi Philippe Charri√®re et Fran√ßois Teychene qui n'ont h√©las pas pu participer √† cette √©dition.

Logo du Camping des Speakers

Le CFP ouvre et propose quatre formats diff√©rents : deux avec slides (15min et 45min) et surtout deux formats sans slides (15min et 45min √©galement) destin√©s √† √™tre jou√©s en ext√©rieur dans diff√©rents coins du camping, au choix du speaker. C'est donc un format plut√īt original qui a donn√© lieu √† des talks tr√®s int√©ressants, comme nous allons le voir !

J'ai eu la joie d'être sélectionné pour deux talks, tous deux sur des formats slideless, un de 15 minutes et l'autre de 45 minutes avec en super co-speakeuse Cécile Freyd-Foucault !

Le tremplin

En amont de la conf√©rence, nous avons eu l'occasion d'organiser le premier Tremplin des Speakers ‚Äď une collaboration entre CraftsRecords, TADx et le Camping des Speakers. C'est une conf√©rence d'une seule track sur une soir√©e destin√©e exclusivement aux speakers d√©butants qui souhaitent un accompagnement pour se lancer. Cet accompagnement a pris la forme d'un coaching dans la r√©daction du CFP, d'un mentoring pour la pr√©paration et les r√©p√©titions et d'une place offerte pour redonner le talk au Camping des Speakers pour les talks les plus appr√©ci√©s du public !

Lors de cette premi√®re √©dition, j'ai trouv√© tous les talks d'une qualit√© exceptionnelle, d√©montrant sans l'ombre d'un doute qu'ils ont tous leur place dans les conf√©rences. (Corollaire : si vous pensez n'avoir pas de l√©gitim√© √† proposer des talks, vous vous trompez s√Ľrement ! Lancez-vous et n'h√©sitez pas √† nous contacter si vous souhaitez √™tre accompagn√© !)

Les speakers débutants du tremplin sur scène

√Čmulsion et standex

Il s'est produit quelque chose d'assez magique dans ce Camping des Speakers. Une chose que je n'avais encore jamais v√©cu dans aucune conf√©rence jusqu'√† maintenant. C'est un sentiment difficile √† d√©crire, je vais donc plut√īt √©num√©rer des sympt√īmes en vrac.

Les √©changes √©taient extr√™mement riches, que ce soit pendant les talks ou dans la conf√©rence. Aucune barri√®re entre speakers et audiences, les √©changent se faisaient au fil de l'eau au cours des talks et de fa√ßon naturelle et bienveillante. Une int√©raction favoris√©e par le cadre : un camping paisible et verdoyant ; mais √©galement par le format : beaucoup de talks en ext√©rieur, perdus dans les coins les plus magnifiques du camping. Tant√īt sur le terrain de p√©tanque, tant√īt pr√®s de l'aire de jeux, tant√īt au coin de la piscine ou dans la for√™t... Tout ce qu'il faut pour rel√Ęcher la cr√©ativit√© des uns et des autres !

J'ai également découvert l'énergie incroyable apportée par le standex : des talks avec speaker et audience debouts (stand-up) en extérieur. Ce format libère l'énergie et les échanges, donnant une dynamique nouvelle au talk. J'y reviendrai plus spécifiquement sur les talks concernés !

L'absence de captation vid√©o √©tait au final un grand plus : s√Ľrement moins de pression pour les speakers comme pour les participants (notamment sur le fait d'√©changer pendant le talk) et plus de libert√© sur la fa√ßon d'√™tre et dans les d√©placements.

J'ai √©norm√©ment discut√© avec les autres speakers et participants. Les rencontres se sont faites naturellement et les int√©ractions ont g√©n√©r√© beaucoup d'id√©es int√©ressantes. On aurait presque dit un format unconference tant certaines discussions sont presque devenues des talks √† part enti√®re (par exemple, Olivier Beautier a improvis√© un talk sur... l'improvisation ! ūüėĄ)

Il y avait globalement un air de vacances avec pourtant des journées remplies de talks intéressants, pour certains techniques et pour d'autres moins mais toujours utiles et rattachés à nos contextes quotidiens. Nous avons tous ressenti que nous faisions partie d'une communauté, au sens le plus noble du terme.

Les talks

Nombreux étaient les talks intéressants que j'ai manqués, conférence multi-track oblige, et autant vous dire que les choix étaient cornéliens ! Je vais cependant revenir sur ceux que j'ai vus ou présentés.

Culture, innovation et cartes IGN

William Bartlett commence son talk en divisant les participants en trois équipes pour les lancer sur un jeu de piste. Chaque équipe a des instructions différentes :

  • la premi√®re √©quipe cherche une balise rouge dans le camping, indiqu√©e sur la carte IGN fournie ; ils doivent l'atteindre en planifiant √† l'avance tout leur trajet

  • la deuxi√®me √©quipe cherche la m√™me balise (mais les deux √©quipes l'ignorent) ; ils doivent planifier les 100 prochains m√®tres, puis avancer et planifier les 100m suivants, etc.

  • la troisi√®me √©quipe ignore ce qu'elle cherche ; elle peut envoyer des √©claireurs dans toutes les directions tant qu'ils sont toujours visibles du groupe, et avancer en t√Ętonnant

Pendant l'exercice, tout était un peu flou pour nous (l'équipe 1). On finit par trouver non pas la balise rouge mais un autre sac un peu en amont contenant un post-it indiquant que nous avons gagné.

L'explication de fin permet de tirer un peu les choses au clair. On apprend ainsi les diff√©rences d'instructions, que William rapproche des diff√©rentes strat√©gies possibles d'une √©quipe : la premi√®re correspond au cycle en V, la deuxi√®me correspond aux it√©rations agiles et enfin la derni√®re correspond davantage au t√Ętonnement li√© √† l'innovation.

Un exercice à affiner légèrement mais qui me semble très intéressant !

Et si on faisait le tour de CORS¬†?¬†‚õĶ

Je l'avais manqu√© √† Devoxx et j'√©tais donc particuli√®rement content de voir ce talk de C√©dric Gatay ! La blague CORS/corses s'est un peu adapt√©e aux autochtones et c'est donc des photos de c√ītes bretonnes qui illustrent ses slides ! Il revient sur les diff√©rents aspects de CORS de fa√ßon tr√®s intelligente en se mettant dans la peau d'un d√©veloppeur qui rencontre une succession d'erreurs propices √† apprendre ce qu'il se passe.

Deux choses √† retenir. Premi√®rement, les messages d'erreur permettent souvent de comprendre ce qu'il manque, m√™me s'ils peuvent parfois √™tre trompeurs si on les lit mal. L'un d'eux conseille par exemple d'utiliser le mode no-cors sur nos requ√™tes, mais on passe souvent √† c√īt√© de la partie indiquant que dans ce cas l√† la r√©ponse sera opaque, autrement dit qu'on ne pourra pas acc√©der au body !

Deuxi√®mement, et c'est le plus important : les CORS, c'est dans la tr√®s grande majorit√© des cas un probl√®me back-end et ne se produit que quand c'est un navigateur qui l'interroge. Ce qui est d'autant plus compliqu√© √† comprendre pour un d√©veloppeurs back-end qui lui, aura test√© via Postman et n'aura rencontr√© aucune erreur ! ūüôÉ

C'est un sujet dont j'avais envie de parler depuis un moment, autant vous dire que C√©dric l'a trait√© de bien meilleure fa√ßon que je n'aurais pu le faire ! F√©licitations ! ūüėĀ

Le pire talk de ma vie

J'√©tais bien oblig√© d'y assister, puisqu'il s'agit de mon propre talk ! Je profite du format "coin du feu" pour raconter l'histoire d'un talk qui d√©rape et devient catastrophiquement rat√©... Puis je tire les le√ßons de mon infortune pour proposer √† ceux qui veulent se lancer dans les conf√©rences des conseils pratiques. Grosse sp√©cifit√© : tout le talk est √©crit en rimes ! ūüėä

Le transcript du talk est disponible dans cet article.

J'ai donn√© ce talk en standex ‚Äď autrement dit debout face √† une audience debout et √† l'ext√©rieur ‚Äď et √ßa a donn√© une √©nergie formidable entre l'audience et moi. √áa m'a permis de me l√Ęcher dans les intonations, les mises en sc√®ne... J'ai pass√© un excellent moment et j'ai l'impression que les gens aussi !

Un grand merci √† tous ceux qui sont venus me voir et √† vos merveilleux retours, √ßa me va droit au ‚̧ԳŹ !

Les participants étaient debout en demi-cercle autour de moi

Le JDR pour les nuls

Une introduction de Thibault Goudouneix au jeu de r√īle (ou JDR) et de son histoire. Sous la forme d'un √©change au bord de la piscine, √ßa m'a permis de d√©couvrir plus cet univers. En fin de session, Thibault nous a √©voqu√© les fa√ßons dont le JDR peut √™tre utilis√© dans le monde professionnel, que ce soit pour des formations, des r√©trospectives, des entretiens d'embauche, de la m√©diation, du team building... Plein de pistes √† explorer !

Rendez l'agilité aux développeur(se)s !

Un talk de Fanny Klauk ‚Äď compatriote tourangelle malheureusement bien plus forte que moi en blind test Disney ūüė° ‚Äď que j'avais malheureusement rat√© √† Devoxx, propos√© ici dans une version plus courte (15 minutes). A la fois ludique et tr√®s int√©ressant, on se place dans trois situations et avec trois casquettes diff√©rentes pour faire des choix dans ce livre dont vous √™tes le h√©ros.

Les bons choix nous redonnent les clés de l'agilité et consistent dans les trois cas à donner du temps :

  • en tant que manager, laisser du temps pour onboarder et d'accueillir un nouveau membre de l'√©quipe

  • en tant que pilote transverse, laisser le temps et les moyens √† une √©quipe de s'approprier ses propres outils

  • en tant que client, prendre du temps pour collaborer avec l'√©quipe, v√©rifier ce qui est produit, rectifier l'alignement et plus globalement donner du feedback

L'approche "livre dont vous √™tes le h√©ros" est tr√®s sympathique, avec en plus une audience sadique (ou traumatis√©e par les exp√©riences mal v√©cues ūüėā). Un tr√®s beau moment d'√©change avec le public !

Le voyage du héros de l'IT

L'un des talks qui a le plus titill√© mon imagination ! ūü߆ Olivier Beautier pr√©sente le Voyage du H√©ros ‚Äď ou monomythe ‚Äď qui permet de structurer le parcours initiatique d'un h√©ros en 12 √©tapes. C'est un proc√©d√© √©norm√©ment utilis√© dans la narration, √† tel point qu'on le retrouve partout : Star Wars, films Disney, l'Odyss√©e... Pour ma part, c'est le souvenir d'un livre d'enfance ‚Äď La Qu√™te d'Ewilan ‚Äď qui m'est venu √† l'esprit pendant qu'Olivier nous exposait les diff√©rentes √©tapes.

Nous avons ensuite tous ensemble √©crit le d√©but d'une histoire en se basant sur le monomythe, d√©crivant ainsi les aventures de Roberta qui ‚Äď si j'en crois les rumeurs ‚Äď sera finalis√©e et mise √† disposition prochainement par Olivier ! J'ai h√Ęte !

En tout cas, il m'a donné envie de lire le livre Le Guide du Scénariste de Christopher Vogler qu'il nous a conseillés et de tenter l'écriture d'histoires ou même de talks en m'inspirant du Voyage du Héros.

C'√©tait un excellent talk : Olivier nous a captiv√©s, √† tel point que personne ne s'est rendu compte de l'heure et que nous aurions bien voulu continuer davantage encore, s'il n'y avait pas eu les autres cr√©neaux ! ūüėĄ

Partage et transmission : ratages et amélioration

Mon deuxi√®me talk de la journ√©e, o√Ļ j'ai eu la joie d'√™tre le cospeaker de C√©cile Freyd-Foucault. Nous aimons tout deux partager et transmettre la connaissance et nous voulions donc revenir sur nos exp√©riences. Pour √ßa, en partant des diff√©rentes situations possibles, on √©voque nos rat√©s, les diff√©rents pi√®ges et les am√©liorations possibles.

Je ne reviens pas plus en détails sur ce talk, puisqu'un article dédié est en préparation sur le blog de Cécile !

Comment (ne pas) √™tre un c*nnard en 5 le√ßons ūü§ó

No√ęl Mac√© et Val√©riane Venance nous pr√©sentent ici sans doute l'un des meilleurs talks de cette conf√©rence, extr√™mement touchant et humain.

Apr√®s avoir d√©fini l'origine du (tr√®s volontairement choisi) mot connard ‚Äď soit le sexe f√©minin, une discussion s'engage entre les deux speakers, chacun jouant un r√īle pour nous illustrer diff√©rent probl√®mes dans la communication :

  • le biais d'engagement

  • du manterrupting et du mansplaining

  • not all X pour contrer des arguments pourtant parfaitement valables

  • ...

Tr√®s vite, on sent que les r√īles laissent place √† quelque chose de tr√®s sinc√®re, de tr√®s personnel et de tr√®s touchant dans cette discussion qui se poursuit. On aborde notamment les probl√®mes de violence syst√©mique avec l'analogie d'un sandwich : sous le coup des violences syst√©miques, les opprim√©s finissent par laisser √©clater une violence en r√©action, suite √† quoi une nouvelle violence appara√ģt pour les r√©primer. On met ensuite en avant la r√©action violente sans tenir compte de la violence syst√©mique qui l'a provoqu√©e.

Un dialogue très intéressant qui se finit par une discussion ouverte avec le public, d'abord pour identifier les problèmes de la première partie puis ensuite pour partager des témoignages horribles mais malheureusement non surprenants des membres de l'assistance.

Merci pour ce moment, vous êtes des humains formidables ! Proposez-le à autant de conférences que possible, c'est d'utilité publique !

Val√©riane et No√ęl en pleine discussion

Maximiser votre turn-over : pourquoi et comment

Un talk que j'ai d√©j√† vu plusieurs fois, mais c'est de loin la meilleure session de Lucien Bill ! De fa√ßon satyrique, il part du principe √©voqu√© par Jeff Bezos selon lequel un employ√© devient de moins en moins productif avec le temps et qu'il vaut donc mieux augmenter son turnover. Fort de ce constat, Lucien imagine alors toutes les fa√ßons de pousser les employ√©s vers la sortie de fa√ßon l√©gale ‚Äď ou presque.

Sans doute l'effet standex, le public et Lucien ont énormément échangé tout le long du talk, avec des idées encore plus horribles que jamais ! Un très bon moment pour tous !

Développer un opérateur Kubernetes en Java, c'est possible !

On est loin de ma zone de confort dans ce premier talk que j'ai l'occasion de voir de Stéphane Philippart ! Et le bon signe, c'est que j'ai réussi à le suivre jusqu'au bout !

Il nous pr√©sente les op√©rateurs de Kubernetes, un moyen de packager, d√©ployer et g√©rer des applications Kubernetes. Et nous propose de d√©couvrir comment en cr√©er un, non pas avec Helm ou Go (un grand merci pour √ßa !) mais en Java gr√Ęce √† l'Operator SDK. On sent cependant que la solution est encore un peu fra√ģche, notamment au niveau de la gestion des d√©pendances puisqu'il doit en modifier certaines √† la main.

Les possibilit√©s sont tr√®s int√©ressantes en tout cas et la d√©mo est ma√ģtris√©e, bravo !

De l'√Ęge de pierre ūüóŅau burger ūüćĒ en 45 min

Un talk dans lequel nous avons bien mangé ! Grégory Bévan et Guillaume Membré nous présentent leur passion du barbecue en nous expliquant son aspect fédérateur et les façons dont ils s'en servent chez Zenika Nantes pour rassembler.

Un très bon moment avec des personnes très intéressantes, merci à vous !

Grégory et Guillaume s'occupent du barbecue

Le Mölkky de l’accessibilité numérique

Encore un excellent concept qu'on aurait du mal √† voir en-dehors du Camping des Speakers ! Herv√© Boisgontier a cr√©√© un jeu de m√∂lkky aux r√®gles l√©g√®rement diff√©rentes : √† chaque tour, nous devons lancer un d√© qui d√©termine quel handicap nous avons lors du lancer. Fatigue, tremblements, c√©cit√©, paralysie... Tout y passe et est tr√®s bien simul√© par des accessoires ou des situations : un b√Ęton (beaucoup) plus lourd, des tremblements induits par un autre participant, un masque pour les yeux, lancer avec le pied...

Ce qui a l'apparence d'un jeu sert en réalité de base à une explication plus détaillée sur chacun de ces handicaps, sur les assistances technologiques possibles et sur les implications en terme d'intégration web. Une session vraiment très bien menée qui aurait mérité bien plus de participants !

Oh, et au fait, les deux √©quipes ont fini √† z√©ro ! ūüėÖ

Le mot de la fin

Un grand merci √† toutes les personnes que j'ai pu croiser durant cet √©v√®nement ou apr√®s. J'ai eu des discussions extr√™mement int√©ressantes et ait fait des rencontres g√©niales ! √áa m'a √©galement permi de mieux conna√ģtre certaines personnes que j'avais d√©j√† crois√©es !

Un grand merci √† ma bo√ģte Comet Meetings qui m'a permis de m'y rendre et n'oubliez pas : nous faisons du mob programming, du remote et nous recrutons ūüėĀ

Un grand merci aux bénévoles qui ont tout donné pour faire de cet évènement un moment exceptionnel : Sébi, Jeff, Agathe, Lucien, Stéphane, Estelle, Katell, Olivier, Thierry et Robin (j'espère n'avoir oublié personne).

Un grand merci √† Sol√®ne et Lucien pour ce covoiturage g√©nial, m√™me si j'ai un poil dormi au retour ! ūüėá

Merci aux orgas que j'ai déjà cités plus haut pour cette idée et cette conférence exceptionnelle. Je vous l'ai déjà dit directement, mais je le redis du fond du coeur : c'est le meilleur évènement auquel j'ai pu me rendre cette année ! Content d'avoir pu échanger avec chacun de vous !

Vivement la prochaine édition ! #OuinkOuinkOuink

Et... quelqu'un veut une soupe Miso ? ūüėČ

Petit barbecue pour l'after de la conférence